Les opportunités

SNCF s’est engagée, dans le cadre du projet EOLE, dans une démarche d’insertion professionnelle ambitieuse, afin de dédier au minimum 7% des heures travaillées à l’insertion professionnelle. Au bout d’un an, alors que les travaux préparatoires se terminent et que les travaux de génie civil et de terrassement, ont commencé sur la future ligne E, il est temps d’opérer un premier bilan.

A ce stade, 35 102 heures en insertion professionnelle ont été réalisées, soit 10,15% de l’objectif de 345 898 heures correspondant aux marchés qui ont débuté.

Plus précisément, au cours de cette première année, 99 personnes ont pu intégrer le dispositif d’insertion professionnelle, dans des métiers très variés tels que maçon, cuisinier, agent de curage, électricien, mineur-boiseur, poseur de voies. Et parmi elles, 15 personnes ont déjà recouvré un emploi durable avec l’obtention d’un CDI.

Ce premier bilan apparaît donc très positif. Alors même que nous sommes loin du pic d’activité qui devrait intervenir entre 2019-2020, il démontre la solidité de la démarche mise en place et l’implication de l’ensemble des acteurs à faire réussir ce dispositif de retour à l’emploi durable et qualifié.

Rappelons que l’engagement global représente d’ici à 2024, date de mise en service du Projet jusqu’à Mantes la Jolie, 700 000 heures d’insertion professionnelle. La démarche est co-pilotée avec la Préfecture des Hauts-de-Seine, et associe le département des Yvelines, celui des Hauts-de-Seine et la Ville de Paris. Afin de suivre le volet quantitatif mais aussi d’assurer une démarche qualitative, deux facilitateurs chefs de file ont été désignés, Activit’y pour les Yvelines ( Agence départementale d’insertion des Yvelines) et la MEF ( Maison de l’Emploi et de la Formation) de Nanterre pour Paris et les Hauts-de-Seine.

Nous nous étions engagés à suivre le parcours de compagnons dans cette démarche, nous vous invitons à découvrir leurs premiers témoignages ainsi que celui des deux facilitatrices au travers d’une première rencontre filmée.

Hocine et Boubakar, électriciens sur les chantiers des gares de Clairières, Vernouillet-Verneuil et Villennes-sur-Seine reviennent sur leurs parcours

Bakary Ba, dessinateur projecteur sur le chantier du bâtiment voyageurs à Mantes-la-Jolie revient sur son parcours

Lahoucine Maarir, électricien sur le chantier CNIT-La Défense revient sur son parcours et la démarche d’insertion dont il est bénéficiaire

Joël Nanette, maçon sur le chantier CNIT-La Défense

Samia Badaoui, facilitatrice chef de file au sein de la Maison de l’Emploi et de la formation de Nanterre pour les départements du 92 et le 75

Alexandra Baller, facilitatrice chef de file au sein de Activity pour les départements du 78, nous explique la démarche et son rôle dans le processus

Retrouvez aussi toute l’actualité du projet ainsi que l’ensemble des éléments constitutifs de la démarche « Eole et l’insertion professionnelle ».

Restez informés sur le projet eole

Ma gare

Suivez l’avancée des travaux dans votre gare au jour le jour

La newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour suivre l’avancement du projet et des travaux.

Je m'abonne

Vos questions
sur le projet

Y a-t-il des risques de vibrations en phase d’exploitation ? Des risques… voir la réponse

Posez votre question

Eole sur les
réseaux sociaux

Logo Préfet de la Région d'Île-de-FranceLogo Région Île-de-FranceLogo Société du Grand ParisLogo Mairie de ParisLogo Département Hauts-de-SeineLogo département YvelinesLogo STIFLogo SNCF