C’est quoi Eole ?

Déclaré d’utilité publique le 31 janvier 2013, le projet de prolongement du RER E vers l’ouest, Eole*, améliorera les transports et renforcera les connexions entre l’est et l’ouest franciliens, en proposant une nouvelle qualité de service aux voyageurs.

L’actuelle ligne E du RER sera prolongée de 55 km vers l’ouest, de la gare d’Haussmann — Saint-Lazare à la gare de Mantes-la-Jolie, dont 8 km de tunnel et 55 km de voies rénovées et réaménagées. Trois nouvelles gares seront créées : Porte Maillot, La Défense CNIT et Nanterre — La Folie.

Une mise en service progressive à horizon :

  • 2022 jusqu’à Nanterre La Folie
  • 2024 jusqu’à Mantes-la-Jolie
Quel est le tracé du futur RER E à l’ouest ?

eole-map-popup

Quels sont les principaux bénéfices du projet ?

La ligne e du rer prolongé améliorera la desserte entre l’est et l’ouest franciliens et permettre de :

Renforcer l’offre de transports en commun et la qualité de service :

  • Compléter le maillage du réseau :
    – avec tous les rer (a, b, c, d)
    – avec 10 des 15 lignes de métro
    – avec les futures lignes 15 et 18
    – une liaison facilitée vers les aéroports parisiens pour l’ouest francilien
  • Désaturer les rer a, b et d et les noeuds de correspondances aux gares de châtelet-les-halles et de saint-lazare
  • Offrir une nouvelle liaison directe vers la défense et seine aval
  • Réduire les temps de parcours  entre la défense et seine aval
  • Améliorer la régularité des trains de l’ouest francilien

Accompagner le développement des territoires :

  • Offrir une meilleure liaison entre les bassins d’emplois existants (paris, la défense)
  • Accompagner le développement des bassins d’emplois en bordure de seine (mantes, poissy, les mureaux)
Quand aura lieu la mise en service ?

Une mise en service progressive  à horizon :

  • 2022 jusqu’à Nanterre La Folie
  • 2024 jusqu’à Mantes-la-Jolie
Quelle va être la fréquence des trains sur la ligne E après la mise en service ?
  • Mantes-la-Jolie :
    – 6 trains par heure en pointe au lieu de 3 actuellement
    – 4 trains par heure en creuse au lieu de 2 actuellement
  • Les Mureaux :
    – 6 RER par heure en pointe et 6 actuellement
    – 4 RER par heure creuse au lieu de 3 actuellement
  • Vernouillet-Verneuil :
    – 6 RER par heure en pointe et 6 actuellement
    – 4 RER par heure creuse au lieu de 3 actuellement
  • Poissy :
    – 6 RER par heure en pointe au lieu de 3 actuellement
    – 4 RER par heure creuse au lieu de 2 actuellement
  • Mantes Station, Epône, Aubergenville :
    – 4 trains par heure en pointe au lieu de 3
    – 4 en creuse au lieu de 2.
  • Les Clairières, Villennes :
    – 4 trains par heure en pointe au lieu de 3
    – 4 en creuse au lieu de 2
  • Houilles : 2 trains par heure en pointe et en heure creuse
  • Entre Nanterre et Magenta: il y aura
    – 22 trains par heure en pointe
    – 14 trains par heure en creuse
  • Rosa Parks :
    – 20 trains par heure en pointe
    – 14 trains par heure en creuse
    – A la mise en service de la nouvelle ligne E du RER, ligne J Mantes > Paris-Saint Lazare via Poissy, sera remplacée au profit du RER E et desservira désormais la gare de Haussmann-Saint-Lazare.
Combien de nouvelles gares vont être construites ?

Le projet prévoit la création de trois nouvelles gares : Porte Maillot, CNIT – La Défense, et Nanterre-la-Folie. Les deux premières seront souterraines tandis que la future gare de Nanterre-la-Folie sera construite en surface dans le secteur des Groues, quartier en profonde mutation.

Entre Nanterre et Mantes-la-Jolie, 10 gares existantes seront réaménagées et mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite.
Pour plus d’information sur les gares, cliquez sur « ma gare / ma ville ».

Quand auront lieu les travaux du tunnel ?

Les travaux préparatoires ont commencé en 2016 : déviation des réseaux souterrains (gaz, électricité, eau), installation des chantiers, pompage de la nappe souterraine (secteur tunnel), démolition de bâtiments et d’infrastructures ferroviaires, …

Les travaux de creusement du puits pour introduire le tunnelier commenceront début 2017 à Courbevoie, pour permettre le démarrage du tunnelier début 2018. Il progressera ensuite en direction de Paris à raison d’une dizaine de mètres par jour en moyenne.

La section du tunnel entre Courbevoie et la Défense sera creusée à partir d’un deuxième puits de chantier jouxtant le premier en méthode « traditionnelle », sans tunnelier, et dont les travaux préparatoires débuteront à l’été 2016.

Combien va coûter le projet ?

Le coût total du projet est estimé à 3,7 milliards d’euros aux conditions économiques de 2012.

Les voyageurs de la ligne actuelle St-Lazare – Mantes-la-Jolie (ligne J) subiront-ils des nuisances pendant les travaux d’Eole ?

Les travaux de réaménagement de la ligne entre Nanterre et Mantes-la-Jolie consistent principalement à modifier les voies en gare de Poissy et de Mantes-la-Jolie, de réaménager les gares et les quais existants pour la mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite, et la création d’une troisième voie entre Epône et Mantes-Station.

Les travaux seront réalisés sur une ligne en exploitation. Pour garantir la continuité du service, ils seront réalisés au maximum de nuit. Toutefois, des travaux pourront avoir lieu en journée le week-end et générer des perturbations sur la circulation des trains.

Une information sera mise en place en gare et sur internet :

La maîtrise d’ouvrage est consciente des nuisances inhérentes à ce type de chantier et sera donc extrêmement vigilante à limiter au maximum ces impacts pendant le chantier.

Comment s’informer sur l’avancement projet ?

Pour s’informer sur le projet Eole et suivre les travaux dans votre gare ou votre ville, rdv sur le site internet : www.rer-eole.fr

Inscrivez-vous à la newsletter.

Pour toute question, contacter à l’adresse suivante : contact@rer-eole.fr

Quelles sont les nuisances de type bruit ou vibration à craindre en phase de creusement du tunnel ?

En raison des méthodes utilisées et de la profondeur (environ 35m) il n’y aura pas de nuisances sonores directement liées au creusement du tunnel au tunnelier. Les vibrations induites par le creusement par tunnelier sont faibles et sans impact sur les structures mais pourront éventuellement générer un bruit léger et sourd.

Par ailleurs, la progression du tunnelier sera environ de 10 mètres par jour (soit environ 250 mètres par mois, puisque le tunnelier sera en maintenance le week-end). Il ne restera donc pas plus de quelques jours au même niveau.

Y a-t-il des risques sur les structures lors du creusement du tunnel (ex : fissures) ?

Pendant toute la durée de creusement du tunnel une surveillance sera active. Même si le risque d’éventuelles fissures est minime sur les bâtis, la maîtrise d’ouvrage sera extrêmement vigilante. Des capteurs seront positionnés en amont afin de suivre d’éventuels tassements. Une cellule spécialisée sera mise en place pour réagir très rapidement dans cette éventualité et intervenir au besoin dans les habitations.

Le sous-sol du bassin parisien, composé de roches de différentes natures, est bien connu et bien documenté, car de nombreux travaux ont déjà été réalisés. Des sondages ont été réalisés pour s’assurer de la qualité des sols et de la cohérence des méthodes de creusement utilisées. Un puits d’essai a également été réalisé dans le sous-sol du CNIT pour s’en assurer. Des expertises sont réalisées sous l’égide du Centre d’Etude des Tunnels organisme dépendant du Réseau Scientifique et Technique de l’Etat. Des tunnels similaires ont été réalisés à Paris pour les prolongements des lignes de métro, à Vélizy pour le tramway, à Lyon pour le métro d’Oullins

Y a-t-il des risques de vibrations en phase d’exploitation ? Des risques de nuisances sonores ?

Compte tenu de la profondeur du tunnel (environ 35m), de la configuration géologique favorable des sols et de la technique de pose de voie, ni vibrations, ni nuisances sonores ne seront perceptibles. Une étude vibratoire a été réalisée pour modéliser l’impact éventuel des rames en phase d’exploitation. Les résultats de l’étude mettent en évidence un niveau inférieur au bruit ambiant dans un appartement calme, soit inférieur à 30 dB(A).

A noter que le seuil de perception de l’oreille humaine débute à partir de 20 dB(A) (à titre de comparaison, une conversation entre 2 personnes émet environ 50 dB(A)). Celle-ci a fait l’objet d’une expertise du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) qui en a validé la méthodologie et les conclusions. La technique de pose de voie prévue permet d’assurer une absorption des vibrations et donc tout impact sur les bâtis en surface (voie sur dalle et semelle d’absorption anti-vibratile).

Quelle est la zone de part et d’autres du tunnel concernée par les référés préventifs au niveau du tunnel ?

Le référé préventif est une procédure de constat de l’état du bâti menée sous l’autorité d’un expert désigné par le tribunal. Il effectuera des constats et des diagnostics qui permettront d’identifier les éventuels désordres qui pourraient être causés aux bâtis et de faire reconnaître les préjudices éventuellement subis par leurs propriétaires.

Ces référés préventifs seront réalisés dans la zone d’influence géotechnique du tunnel. La Zone d’Influence Géotechnique liée à la création du tunnel est de l’ordre de 30 à 50 m de part et d’autre de l’axe de l’ouvrage. Cette largeur est variable car elle dépend à la fois de la profondeur du tunnel et des terrains traversés.

Les référés préventifs se dérouleront avant l’engagement des travaux. Les propriétaires des immeubles concernés par ces référés seront informés de l’engagement de cette procédure et recevront un courrier de l’expert en chargé du dossier.

Restez informés sur le projet eole

Ma gare

Suivez l’avancée des travaux dans votre gare au jour le jour

La newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour suivre l’avancement du projet et des travaux.

Je m'abonne

Vos questions
sur le projet

Combien de nouvelles gares vont être construites ? voir la réponse

Posez votre question

Eole sur les
réseaux sociaux

Logo Préfet de la Région d'Île-de-FranceLogo Région Île-de-FranceLogo Société du Grand ParisLogo Mairie de ParisLogo Département Hauts-de-SeineLogo département YvelinesLogo STIFLogo SNCF