Bénéfices

Entre Épône-Mézières et Mantes Station une troisième voie pour plus de régularité

Dans le cadre du prolongement de la ligne E du RER jusqu’à Mantes-la-Jolie fin 2024, en plus de la mise en accessibilité des gares, Eole va rénover et moderniser une partie de l’infrastructure existante. Les travaux Eole en cours sur l’actuelle ligne J5 (Mantes-la-Jolie – Paris, via Poissy) visent à supprimer les principaux points identifiés comme source d’irrégularité.

C’est l’objet de la construction d’une 3ème voie, entre les gares d'Épône-Mézières et Mantes Station.

Vue satellite de la ligne actuelle comprennant 2 voies sur laquelle on a fait figurer la future 3ème voie en rouge.
Implantation de la 3ème voie, le long de la ligne existante.
  • En quoi ça consiste ? Construction d’une nouvelle voie sur 3 km entre les gares d’Epône-Mézières et Mantes Station, le long de la Seine.
  • Pourquoi ? Pour faire circuler plus de trains : en 2024 ce seront 6 trains par heure de pointe (au lieu de 4 actuellement)  qui circuleront entre Mantes-la-Jolie et Paris, en desservant la Défense.
  • Ce que ça va changer ? Cette 3ème voie apportera plus de robustesse et de régularité à la future ligne E du RER, notamment en cas de perturbation.
  • Le petit plus : La modernisation des deux voies existantes (appareils de voie, signalisation, etc).
  • Et la nature ? Pour compenser l’impact des travaux sur la faune, la flore et le milieu aquatique, le projet Eole réalise deux types de compensation :
    • Compensation écologique qui consiste à créer une zone humide pour permettre à la faune et la flore de se reconstruire
    • Compensation hydraulique qui permet d’orienter l’écoulement de la Seine en cas de crue en créant des espaces dédiés.

Le calendrier des travaux pour la 3ème voie :

  • Fin 2018 : Travaux préparatoires (défrichement, libération des emprises)
  • 1er trimestre 2019 à fin 2022 : Travaux de génie civil
  • mi 2020 à fin 2023 : Travaux d’équipement ferroviaire

Découvrez aussi