Développement durable

La charte acoustique

Lors de la Déclaration d’Utilité Publique du projet Eole, il a été demandé à la Maîtrise d’ouvrage SNCF Réseau de traiter l’ensemble des “Points Noirs Bruit” identifiés sur le futur tracé du RER E, (et ce même si à l’horizon 2024, la nature du parc de matériel roulant diminuera sensiblement le bruit à la source).

C’est pourquoi, en accord avec les financeurs du projet, il a été décidé d’allouer une enveloppe budgétaire pour le traitement acoustique des logements situés sur les “Points Noirs Bruit”, dans le cadre de la Charte acoustique du projet Eole.

HISTORIQUE DE LA CONCERTATION

Dès 2010, le projet Eole a été soumis au débat public puis à une concertation post-débat. Une commission d’enquête a été nommée et a rendu un avis favorable en 2012, dans lequel elle a émis une réserve concernant le bruit et notamment la conclusion d’un accord sur les niveaux sonores maximum à respecter et les modalités de protection à mettre en œuvre.

Une concertation sur la thématique acoustique a alors été organisée et menée avec cinq communes désignées par la commission d’enquête publique : Poissy, Villennes-sur-Seine, Vernouillet, Verneuil et Maisons-Laffitte.

La concertation acoustique avait plusieurs objectifs :

  • Identifier avec les communes concernées les secteurs « critiques »
  • Définir en concertation une méthodologie de traitement qui aura vocation à être appliquée à l’ensemble des territoires concernés par le projet
  • Proposer sur la base des études et des discussions avec les parties prenantes des solutions de traitement satisfaisantes tant au niveau acoustique que de l’insertion environnementale
  • Envisager avec les collectivités concernées des co-financements pour des protections complémentaires.

La concertation s’est déroulée en plusieurs étapes :

  • 12 avril 2013 : réunion plénière de lancement
  • Juin 2013 : phase d’écoute et lancement d’une nouvelle étude acoustique plus précise et plus fiable
  • janvier-février et juin 2014 : phase de présentation des résultats et de la méthodologie
  • 7 juillet 2014 : réunion de clôture de cette phase
  • 13 mai 2015 : signature de la charte acoustique avec 5 communes : Poissy, Villennes, Vernouillet, Verneuil et Maisons-Laffitte

Les résultats de l’étude :

L’étude a montré que la contribution du prolongement du RER E vers l’ouest sur la signature acoustique globale de la ligne n’est pas significative (inférieure à 2 décibel). L’arrivée du RER E n’augmentera ainsi pas les nuisances sonores sur la ligne.

Cependant, le projet Eole offre l’opportunité de diminuer l’impact sonore de la ligne entre Paris et Mantes-la-Jolie via Poissy, notamment grâce à l’octroi d’une enveloppe de 30 millions d’euros consacrée. Le Maître d’Ouvrage, SNCF, souhaite valoriser cette opportunité.

L’objectif est donc de traiter au mieux les habitations les plus exposées aux nuisances sonores, sur la base d’une méthodologie définie en concertation avec les communes concernées. Cette méthodologie aura vocation à s’appliquer à l’ensemble des territoires concernés par le projet.

L’ensemble de la démarche (nouvelle étude, méthodologie de traitement) et ses résultats sont détaillés dans un livret acoustique pédagogique réalisé pour chaque commune.

Dans la méthodologie définie en concertation, 5 critères ont été établis afin de définir le traitement adaptés aux habitations fortement exposées dites « point noir bruit » : faisabilité, insertion paysagère, densité de PNB, gain acoustique, coût.

La méthodologie définie en concertation avec les cinq communes visées par la commission d’enquête a pour objectif de traiter au mieux le problème du bruit, selon un principe d’équité des territoires.

Cette méthodologie définie dans le livret acoustique du projet Eole peut être résumée ainsi :

  1. Identification des murs éligibles selon les résultats de l’analyse multicritère (en fonction de la faisabilité, de l’insertion paysagère, de la densité de bâtis traités, du gain acoustique et des coûts)
  2. Concertation avec la commune sur les modalités de protection et les possibilités de cofinancements pour les murs éligibles mais au-delà des ratios de coûts (60 000€ par logement)
  3. Sur la base du fonds budgétaire, traitement des secteurs « Points Noirs Bruit », des plus critiques au moins critiques

Télécharger les livrets acoustiques :

NOTRE OBJECTIF : VOUS ISOLER LE MIEUX POSSIBLE CONTRE LES NUISANCES FERROVIAIRE

Une étude acoustique a donc permis de recenser les logements éligibles à ce traitement acoustique entre Nanterre et Mantes-la-Jolie. Ces logements vont pouvoir disposer d’une meilleure protection contre le bruit ferroviaire grâce à des travaux d’isolation des ouvrants (fenêtres, portes) exposés directement à la voie ferrée.

Si votre logement est situé dans une zone « Point Noir Bruit » et est légitime à un diagnostic acoustique.

QUELLE EST LA DÉMARCHE ENGAGÉE AUPRÈS DE VOUS ?

SNCF Réseau et la Direction de projet EOLE ont mandaté la société VENATHEC pour mettre en œuvre ses engagements et assurer les étapes suivantes de la démarche :

  • Repérer sur place, dans votre commune les bâtiments et logements concernés (Points Noirs Bruit)
  • Compléter la collecte des coordonnées des propriétaires et locataires des logements concernés
  • Vous rencontrer et répondre directement à vos questions
  • Contacter l’ensemble des propriétaires concernés
  • Planifier un rendez-vous puis réaliser le diagnostic acoustique de votre logement

A l’issue du diagnostic, vous proposer si nécessaire des travaux d’isolation.

Ces diagnostics consistent à vérifier dans votre logement le type, l’état et les performances en termes de protection acoustique des portes et fenêtres des façades exposées au bruit ferroviaire.

  • A l’issue du diagnostic et en cas de non-conformité par rapport aux objectifs fixés d’isolement acoustique :
  • Un cahier des charges de travaux sera réalisé par VENATHEC
  • Une convention de travaux sera proposée puis signée entre le propriétaire et SNCF Réseau
  • Les travaux seront réalisés par une entreprise spécialisée

A l’issue de ces travaux, vous bénéficierez d’une protection efficace contre le bruit ferroviaire.

Pour toute question sur la prise en charge de traitement acoustique, vous pouvez contacter :

VENATHEC
01 39 87 56 01
eole-acoustique@venathec.com