En 2022, la nouvelle gare de la ligne E du RER ouvrira sous le CNIT.

LES PRINCIPAUX SECTEURS EN TRAVAUX

Ce chantier de grande ampleur se réalisera à travers plusieurs opérations :

  • reprise de fondations du CNIT
  • construction du corps principal de la gare
  • création des espaces de correspondances avec les transports en commun et le CNIT
  • création des différentes sorties du RER E

Depuis la fin 2015, les premiers travaux de la gare ont débuté par la déviation de réseaux dans le CNIT. Le hall d’exposition se situant au niveau C a été fermé et est aujourd’hui exploité comme espace de loisirs. Le parking est toujours ouvert et restera accessible pendant toute la durée du chantier, avec un nombre de places réduit.

préparation au creusement de la gare

En 2016, une ouverture appelée « faille » a été réalisée sur plusieurs niveaux sous le CNIT. Elle permettra d’assurer la logistique du chantier (évacuation des déblais, approvisionnement en matériaux, passages des engins, etc.) et sera ensuite destinée à l’installation d’escalators/escaliers/ascenseurs pour relier la gare au CNIT.

  • Pendant les travaux et pour limiter les nuisances sonores et la propagation du bruit aux étages supérieurs,
    un « sarcophage acoustique » enveloppe le chantier.
  • Ces travaux ne sont pas visibles dans le CNIT puisqu’ils se déroulent à partir du niveau C.

De fin 2016 à 2018, les fondations du parking sous le CNIT seront reprises. Une dalle sous laquelle sera creusée la gare va être créée.

Ces travaux nécessiteront l’installation de 2 silos depuis l’espace jardin du CNIT fin 2016. Cette installation provisoire sera visible depuis l’Esplanade et les jardins.

427-pim-inf-rea-ibv-def-550-06452-a-2-plan-dinstallation-travaux-speciaux-zone-4-elargie-2

le creusement de la gare

En 2018 et 2019 : création des structures de la future gare. Suite à cette phase, le creusement de la gare pourra être entrepris  (travaux de jour et de nuit).
Toutes ces opérations s’effectueront en sous-sol sans impact visuel pour les usagers du parvis de la Défense et du CNIT. Les terres issues du creusement seront évacuées via le quai de livraison (A3) pour rejoindre le boulevard circulaire.

Les travaux d’aménagement de la gare seront réalisés à partir de 2021.

defense_quai_2hd                  defense_esclator_hd

limitation des impacts du chantier

SNCF, maître d’ouvrage du projet Eole, s’engage à limiter au maximum les nuisances liés au chantier : limitation du bruit et des vibrations

  • Une surveillance acoustique et vibratoire automatisée 24/24h – 7/7j avec un système d’alerte en cas de dépassement des seuils règlementaires
  • Mise en place d’un « sarcophage acoustique » (sol, parois et plafond) enveloppant le chantier sous le CNIT
  • Contrôle de la qualité de l’air

Calendrier prévisionnel

  • 2016 : Travaux préparatoires au tunnel vers la Défense : déviation des réseaux, préparation au rabattement de la nappe souterraine, préparation du puits de creusement du tunnel.
  • 2017 – 2019 :
    • Fin travaux préparatoires
    • Mise en place du rabattement de la nappe
    • Installation du chantier sous le CNIT
    • Reprise des fondations du parking
    • Création des structures de la future gare
  • 2018 – 2021 :
    • Creusement du tunnel entre Courbevoie et la Défense
  • Fin 2019 – 2021 : Second œuvre et équipements de la gare
  • 2022 : mise en service

Les dernières actualités à CNIT La Défense

Restez informés sur le projet eole

Ma gare

Suivez l’avancée des travaux dans votre gare au jour le jour

La newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour suivre l’avancement du projet et des travaux.

Je m'abonne

Vos questions
sur le projet

Y a-t-il des risques sur les structures lors du creusement du tunnel… voir la réponse

Posez votre question

Eole sur les
réseaux sociaux

Logo Préfet de la Région d'Île-de-FranceLogo Région Île-de-FranceLogo Société du Grand ParisLogo Mairie de ParisLogo Département Hauts-de-SeineLogo département YvelinesLogo Île-de-France MobilitésLogo SNCF