Concertation

Validation de la feuille de route du projet en conseil du STIF

Ce mercredi 5 mars 2014, le Conseil du STIF a validé le programme du projet de prolongement du RER E vers l’ouest et son coût de réalisation à hauteur de 3,3 milliards d’euros. RFF et SNCF, co-maîtres d’ouvrage du projet se félicitent de cette étape décisive qui vient d’être franchie.

Le prolongement du RER E vers l’ouest, désormais inscrit au cœur du « Nouveau Grand Paris », présenté par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault lors de sa déclaration du 6 mars 2013, permettra notamment de renforcer le maillage du réseau de transports franciliens, d’améliorer la qualité de service et de désaturer le RER A. Le projet prévoit une mise en service progressive à partir de 2020 pour une mise en service complète en 2022 afin de tenir compte d’une part, des délais de conception, de production et de livraison des nouvelles rames, et d’autre part des impacts des travaux sur l’exploitation du réseau. Les partenaires financeurs (principalement État et Région) seront amenés à se prononcer sur le financement global du projet pour une signature du protocole de financement à l’été 2014.
La validation du financement lancera la dernière phase d’études sur le projet, qui sera suivie, à partir de 2015, par la réalisation des premiers travaux de :

  • creusement du tunnel souterrain de 8 km, situé entre Haussmann Saint-Lazare et Nanterre-la-Folie,
  • construction de trois nouvelles gares : Porte Maillot, CNIT – La Défense, Nanterre-la-Folie),
  • aménagement des gares et installations ferroviaires situées entre Nanterre et Mantes-la-Jolie.

La carte du projet :

Consultez le dossier d’avant projet