Concertation

Les décisions du STIF et de RFF à l’issue du débat public

Le Conseil du STIF, en tant qu’autorité organisatrice des transports en Ile de France, et le Conseil d’administration de RFF, en tant que maître d’ouvrage sur le réseau ferré national, ont successivement délibéré, les 9 février et 17 mars 2011, des suites à donner au débat public.

Le tracé retenu comprend un tunnel d’environ 8 km reliant Haussmann – Saint-Lazare à La Défense, avec deux gares souterraines. Le tracé avec une gare à Porte Maillot, en correspondance avec la ligne C du RER et la ligne 1 du métro, a suscité une nette adhésion. Au même titre, la création d’une gare à La Défense, sous le CNIT, améliorera la desserte du quartier d’affaires et assurera des correspondances de qualité avec le RER A.

Une troisième gare nouvelle est également prévue à Nanterre, sur le site des Groues, ce qui offrira une desserte de qualité (22 trains/h vers Paris) à un quartier en devenir.

Pour se raccorder à la ligne existante Paris-Mantes, les études privilégient la réalisation d’un pont au dessus de la Seine, ce qui permettra de mieux répondre à la demande d’insertion urbaine.

L’offre de service reposera sur les orientations suivantes

  • Un système d’exploitation permettant de porter au meilleur standard la gestion de ce RER.
  • Une exploitation avec deux missions distinctes Est et Ouest, qui confortent la régularité et la performance ;
  • L’arrêt d’un maximum de trains en gare d’Evangile.

La future ligne du RER E prolongé libérera de la capacité en gare Saint-Lazare, puisque les trains entreront dans le tunnel. Conjuguées avec les aménagements prévus entre Mantes et Poissy, ces dispositions fondamentales contribueront à améliorer la régularité tant des trains normands que des trains franciliens.

RFF veillera avec le STIF aux compatibilités avec le projet de métro en rocade à Nanterre et à La Défense, et avec les autres projets de l’ouest francilien, notamment dans la perspective du projet de ligne nouvelle Paris-Normandie.